3 outils pour apprendre à mieux se connaître

3 outils pour apprendre à mieux se connaître

Apprendre à mieux se connaître est une expérience qui peut être très enrichissante. C’est en se connaissant et en cherchant en soi-même que l’on peut trouver la sagesse et bien plus encore ! Plus vous vous découvrirez et plus cela vous aidera à amener les autres à mieux comprendre leurs capacités et leurs personnalités.

Voici trois outils trop peu connus à mon goût mais redoutables qui vous aideront à mieux vous connaître et à comprendre le monde qui vous entoure.

Je vous livre également un petit test à compléter reprenant les deux premiers outils. Répondez aux questions et notez-y vos observations !

3 outils pour apprendre à mieux se connaître

 

Les drivers, ou l’impact de ces voix qui résonnent dans nos têtes

Pourquoi comprendre les drivers ? Les drivers sont ces petites voix qui résonnent dans votre tête et que vous entendez avant d’agir.Ils sont au nombre de 5, et ils conditionnent votre vie entière ! Vous les avez intégré à votre insu généralement durant votre enfance. Ces petites voix guident vos actes et vos comportements bien souvent malgré vous, aussi bien sur le plan personnel que sur le plan professionnel. En général, chacun d’entre nous tend à avoir 2 de ces 5 drivers en tête.

 

Le Driver « Sois fort » 

Vos forces : Si vous êtes dominé par ce driver, vous êtes probablement quelqu’un d’énergique, volontaire et contrôlé. Vous avez confiance en vos décisions car vous avez un mental de gagnant !

Vos faiblesses : Vous n’acceptez pas le fait d’avoir des limites, quitte à prendre des risques excessifs. Aussi, vous ne savez pas travailler en équipe et cherchez à imposer votre point de vue. 

Les paroles que vous avez entendu dans votre enfance : « Je ne veux pas te voir pleurer », « Moi, à ton âge, je travaillais déjà », « Tu es trop sensible »

 

Le Driver « Sois parfait » 

Vos forces : Doté d’un sens critique inné, vous incarnez l’intelligence réfléchie. Très rigoureux et précis dans tout ce que vous entreprenez, vous avez un sens de la morale et de l’équité sans faille. 

Vos faiblesses :À trop être exigeant sur les détails, vous donnez l’impression d’être quelqu’un de prétentieux. Vous voulez toujours avoir raison. 

Les paroles que vous avez entendu dans votre enfance : « Recommence tant que ce n’est pas parfait », « Tu dois être le premier », « Tu n’es pas assez bon », « C’est qui le premier ? »

 

Le Driver « Fais plaisir » 

Vos forces : Vous êtes le bon copain dévoué et généreux. Très ouvert aux autres, vous vous adaptez facilement aux situations sociales.

Vos faiblesses : Vous ressentez le besoin d’être encouragé dans toutes vos démarches, car vous attendez l’approbation des autres. Ce qui engendre un grand manque d’initiative.

Les paroles que vous avez entendu dans votre enfance : « Tu veux vraiment me faire de la peine ? », « Tu rendras service à tout le monde comme ça », « Sois sage ». 

 

Le Driver « Dépêche-toi » 

Vos forces : Vous ne vous fiez qu’à votre intuition. Toujours rapide dans vos prises de décision, vous êtes connu pour être quelqu’un de réactif, et votre vitesse d’exécution est une véritable force.

Vos faiblesses : Vous agissez toujours avant de réfléchir, ce qui crée fatalement des erreurs de précipitation. Vous arrivez généralement en retard et vous avez la fâcheuse habitude de couper la parole aux autres.

Les paroles que vous avez entendu dans votre enfance : « Arrête de trainer ! » « Dépêche-toi ! » « On est encore en retard par ta faute ! »

 

Le Driver « Fais des efforts » 

Ses forces : Très humble, vous savez également vous remettre en question lorsqu’il le faut. Vous êtes connu pour être quelqu’un qui se donne à 100% dans tout ce qu’il entreprend. Travailler 8 heures d’affilé ne vous fait pas peur, car vous considérez que le dépassement de soi est une vertu.

Ses faiblesses :  L’organisation n’est pas votre fort, vous êtes quelqu’un de plutôt désordonné. Vous ne savez pas gérer votre temps. 

Les paroles que vous avez entendu dans votre enfance : « On a rien sans rien. » « Fais en plus » « Tu ne travailles pas assez »

 

Téléchargez mon guide, vous y trouverez un test qui vous permettra de déterminer quels sont vos deux drivers dominants.

 

La fenêtre de Johari, ou l’importance du feed-back

Pourquoi utiliser la Fenêtre de Johari ? Parce que nous faisons BEAUCOUP TROP de suppositions dans la vie. Par exemple, si quelqu’un vous regarde de haut en bas, vous vous imaginez aussitôt qu’il juge votre apparence physique ou vos vêtements, alors qu’il était justement en train de penser à quel point vous étiez génial ! Des suppositions comme celle-ci peuvent engendrent la critique intérieure, créant ainsi beaucoup d’histoires inutiles et souvent fausses.

Comment ça marche ? La fenêtre de Johari est une représentation imagée de notre personnalité à partir :

  • des informations que nous donnons aux autres
  • des informations sur nous que les autres donnent en retour.

Le but est d’apprendre à connaître les aspects inconscients de votre comportement, vos attitudes et de la communication que vous créez avec les autres. 

 

3 outils pour apprendre à mieux se connaître

1. La zone ouverte – Ce qui est connu de soi et des autres.

Ce domaine recouvre les comportements et attitudes que vous pensez avoir et qui sont également observables par les autres. Plus cette zone est ouverte, et plus vous êtes vrai dans vos interactions avec les personnes qui vous entourent. Exemple : Je me considère comme étant une personne calme, et les autres considèrent également que je suis calme.

 

2. La zone aveugle – Ce qui est connu des autres et inconnu de soi.

Il s’agit en quelque sorte de votre “angle mort ». Ici, vous manifestez des comportements perçus par les autres, mais que vous ignorez. Exemple: Vous parlez trop fort, mais vous ne vous en rendez pas compte. 

 

3. La zone cachée – Ce qui est connu de soi, inconnu des autres.

Cette zone recouvre les comportements et attitudes que vous ne voulez pas partager avec les autres. C’est là que vous mettez en quelque sorte un masque pour cacher les parties « sombres » de votre personnalité. Il peut également s’agir de vos peurs et de vos insécurités. Exemple: « Je déteste mon apparence sans maquillage », « Je suis un solitaire, mais mes amis ne le savent pas »

 

4. La zone Inconnue – Ce qui est inconnu de soi, inconnu des autres.

Ici sont regroupés tous les comportements dont personne n’a conscience. C’est votre vous en devenir, les parties de votre personnalité qu’il vous faut encore découvrir. 

 

Mon conseil

N’ayez pas peur, et encore moins honte de demander un feedback.  Demandez à votre entourage ce que vous dégagez réellement. Nous aimons tous les compliments et détestons la critique. Vous devez donc vous préparer à recevoir de bons et de mauvais retours, à condition que ces derniers soient constructifs et équitables. La bonne nouvelle est que nous pouvons généralement apprendre beaucoup plus des commentaires négatifs que des positifs.

 

Téléchargez mon guide pour remplir votre propre fenêtre de Johari.

 

 La méthode DISC, ou comment définir votre type de comportement et celui des autres

La méthode DISC est un outil puissant qui est généralement utilisé en entreprise, puisqu’il permet aux managers de mieux comprendre leurs collègues. Toutefois, vous pouvez également l’utiliser afin de mieux connaître vos propre forces et faiblesses, mais aussi pour mieux cerner le comportement et la personnalité des personnes qui vous entourent.

La méthode permet de distinguer 4 profils principaux, chacun associé à une couleur particulière. Avec un peu d’entraînement, il vous sera facile de décoder certains « signes » chez une personne pour pouvoir deviner sa couleur afin de définir et s’adapter à sa tendance de comportement.

Le test coûte 5€ et vous pouvez le passer ici.

 3 outils pour apprendre à mieux se connaître

Dominante rouge

> Style : Directif

> Comment le repérer ? Le rouge a un profil extraverti et est clairement tourné sur l’action et les résultats. Sûr de lui et très énergique, il va toujours droit au but et impulse la direction. Exigeant avec lui même comme avec les autres, on le remarque très vite dans un groupe car il parle plus qu’il n’écoute et a tendance à vouloir diriger.

> Comment s’adapter au rouge ? Si vous êtes face à un rouge, soyez concis et très direct dans vos paroles car il n’aime pas perdre son temps. Parlez-lui de choses concrètes.

> Si vous êtes un rouge : Mettez vous à la place des autres et essayer d’écouter davantage ce qu’ils ont à dire. Soyez tolérant avec vous même et les personnes qui vous entourent.  

 

Dominante verte

> Style : Coopératif

> Comment le repérer ? Le vert, c’est le gentil de la bande. D’un tempérament calme, il aime que les choses soient claires et simples. Contrairement au rouge, le vert pratique l’écoute active sans même le vouloir, car il aime servir les autres et prend le temps de les écouter. Il pense au groupe avant de penser à lui.

> Comment s’adapter au vert ? Posez-lui des questions, écoutez attentivement ses réponses sans lui couper la parole. Créez une relation personnalisée avec lui.

> Si vous êtes un vert : Apprenez à dire non. Ne prenez pas toujours en compte ce que les autres pensent de vous et faites vos propres choix. Quittez votre zone de confort et apprenez à prendre des risques.

 

Dominante bleue

> Style : Organisant

> Comment le repérer ? D’apparence plutôt froide, le bleu est l’introverti du groupe. Constamment en train d’analyser les choses qui l’entourent, il écoute pour comprendre et réfléchit un bon moment avant d’agir. Le bleu prend du recul et ne laisse pas les émotions interférer dans sa prise de décision. Il est motivé par l’idée de se conformer à des standards élevés. C’est un cartésien et un fin tacticien !

> Comment s’adapter au bleu ? Soyez précis, concret et factuel. Ne le brusquez pas, ne soyez pas trop décontracté ou flou dans vos paroles. 

> Si vous êtes un bleu : Soyez plus expressif, tolérez que les choses ne soient pas tout le temps structurées. Prenez un peu plus de risques et décidez plus rapidement. Et surtout, amusez-vous !

 

Dominante jaune

> Style : Expansif

> Comment le repérer ? Le jaune, c’est le rigolo du groupe. D’un tempérament très social,  il s’entend bien avec tout le monde et il est connu pour répandre la joie autour de lui. Il aime créer la bonne ambiance et a besoin d’être reconnu par les autres. En discutant avec lui vous vous rendrez compte qu’il a une forte tendance à passer du coq à l’âne et qu’il est parfois difficile de le suivre. Grand rêveur, il aime voir les choses en grand.

> Comment s’adapter au jaune ? Soyez chaleureux, laissez-le s’exprimer, soutenez ses idées, acceptez qu’il saute du coq à l’âne et rigolez avec lui !

> Si vous êtes un jaune : Contrôlez votre émotivité, Concentrez-vous sur la tâche à accomplir et terminez ce que vous commencez, Rêvez un peu moins et passez à l’action, écoutez les autres, mais pas trop, car on ne peut pas plaire à tout le monde.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

 

 

Quels sont vos outils de prédilection pour la découverte de soi ? Dites-moi tout !

 

 

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *